Plats malagasy épisode 2

Publié le par Tsara Be

        Toujours chez mes parents pour quelques jours histoire de me ressourcer. Hubby n'est pas la et il paraît que je lui manque...c'est sûr une fois  certaines habitudes prises, cela doit changer de se retrouver à manger de la pizza et des cordons bleus. Mais je ne m'inquiète pas pour lui. Il est avec ma soeur. Même si la cuisine ce n'est pas son truc - son truc à elle ce serait plutôt la dégustation....-  je fais confiance à leur instinct de survie...
    Pendant ce temps moi, je suis soignée aux petits oignons!
   Pour ce midi on a eu droit à ceci: une salade de mâche, radis rose et endive le tout accompagné d'une vinaigrette. En effet, papa adore les salades et il en réclame à chaque repas...du moins au déjeuner et au dîner.

mariage-noro-035.jpg


    Maman et moi on a préféré  aller directement à l'essentiel: le plat de brède manioc ( ou saka-saka ou encore kassava leaves) avec son rougail tomate.

mariage-noro-037-copie-1.jpg

    Le brède manioc ce sont des feuilles de manioc pilées cuits avec un peu d'eau. C'est un des plats traditionnels malgaches. Il est vrai que cela n'a pas l'air trés "ragoutant", toutefois je ne connais d'ailleurs aucun malgache qui ne l'aime pas. Les malgaches ne sont pas les seuls amateurs du brède manioc. Outre l'Afrique, on le retrouve aussi dans l'alimentation des comoriens, des réunionnais et des mauritiens. Il est difficile d'en trouver du frais, ici à Genève. Généralement ils sont vendus soit secs soit en boîte. Ce n'est que par un heureux concours de circonstance qu'avec maman, on a pu en trouver du frais, surgelé, en provenance du cameroun. Le seul hic fût que les brèdes ont été grossièrement hachés. Il a alors fallu les repasser au robot avant de pouvoir les utiliser. Sinon côté préparation, on le sert traditionnellement avec de la viande porc (poitrine). Il existe aussi une version brède manioc, lait de coco et viande de boeuf pour ceux qui ne mangent pas de porc. J'ai déjà gouté à une version brède manioc et cacahuète crue moulue. Toutes les préparations sont possibles dés lors que l'accompagnement est gras. En effet, le brède manioc est meilleur avec une viande assez grasse ( d'ou le lait de coco et les cacahuètes). J'ai  gouté aussi une version au poisson mais cela n'avait pas le même goût, alors oui, va pour le gras!
Le rougail tomate est quant à lui une variation de la salsa fresca ( tomates en dés, gingembre et ciboulette).
Un petit dernier pour la route...
mariage-noro-039.jpg

Publié dans Autres

Commenter cet article