Cheesecake brownie ou mon pied-de-nez à tous ceux qui prônent la maigreur comme standard!

Publié le par Tsara Be

        Aujourd'hui, j'ai fini le boulot plus tôt, et c'est la raison pour laquelle je suis là ce soir à taper ce post. En effet depuis Mardi, j'ai commencé un nouveau boulot, ce qui me laisse trés peu de temps pour poster et encore moins pour cuisiner.  Pour compliquer, ma soeur ne cuisine pas du tout, du coup lorsque je rentre à la maison à 19h, fourbue de fatigue par la journée et les heures de transports, je dois encore cuisiner! Pour éviter que cette passion ne devienne un calvaire, je vais devoir réduire la fréquence d'envoi des posts. Mais ne vous inquiétez pas, je ferais de mon mieux! Pour preuve, hier c'était mercredi et comme je n'ai rien pu poster, je me rattrape avec cette recette que je tiens absolument à partager. c'est  ma recette DU brownie.
"Oui mais", me diriez-vous, "des recettes de THE brownie, il y en a plein sur internet." Mais ce brownie-là est différent!! Foi de grande gourmande-gourmet! Par ailleurs, en ce moment même sur la sixième chaîne, il y une émission de télé-réalité sur  les top models, et un soit-disant nutritionniste conseille a une aspirante mannequin, qui est tout de même déjà passée de la taille 42 à la taille 36, sur comment perdre encore 1 ou 2 kilos en plus ... Mais de qui se moque-t-on là? Et il se dit nutritionniste? Alors rien que pour crier mon coup de gueule et pour dire non au diktat de la mode à tendance anorexique voici mon BROWNIE-CHEESECAKE, un pied-de nez à tous ces gens de la mode  qui prônent l'anorexie (cf pub No-l-ita) et rien que pour cela, voici ce délicieux gâteau:
Photo-011-copie-1.jpg

Comme d'habitude, je n'ai pas pu résister à l'envie de mordre dans le brownie avant la photo...
Pour parler de ce brownie, cela faisait un moment que j'y pensais. En fait, depuis que j'ai reçu ça:
cream-cheese1.jpg
ça, c'est le fameux Cream cheese ou Philadephia (selon) qui constitue l'ingrédient du non-moins fameux cheesecake. On en trouve en France mais il faut chercher.. Sinon, ceux qui habite vers les frontières pourront toujours les franchir et voir si l'herbe n'est pas plus verte ailleurs . Et elle l'est: en Espagne, en Suisse et il me semble aussi en Allemagne. Sinon, pour ceux qui n'ont pas cette chance, il paraît ( et c'est Mercotte qui le dit...Si c'est Mercotte qui le dit, on veut bien la croire!) qu'on peut le remplacer par le fromage à tartiner nature du hard-discounter L*dl.  Et puis si vous n'habitez ni prés de la frontière ni près d'un L*dl, alors je n'ai qu'un mot à vous dire procurez-vous  en de n'importe quel le manière que ce soit car vous ratez quelque chose!
Pour en revenir au brownie, la recette nécessite un peu de travail mais le résultat le mérite LARGEMENT!

    Il faut donc, pour environ 12 brownies:
- pour le BROWNIE
113 gr de beurre à température ambiante
114 gr de chocolat amer (je n'en avais pas donc j'ai utilisé un mélange de chocolat à 99% acheté par erreur et de chocolat de cuisson)
250 gr de sucre
2 oeufs
70 gr de farine
une pincée de sel.

- pour la couche de cream cheese
200 gr de cream cheese à température ambiante
65 gr de sucre
1 càs d'extrait de vanille
1 oeuf

Photo-008.jpg

Préchauffer le four à 160°C.
Tapisser un moule carré de feuille d'alu. Réserver

Dans un saladier, faire fondre au bain-marie le chocolat et le beurre. Enlever ensuite du feu et ajouter le sucre. Ajouter les oeufs un à un en mélangeant avec une cuillère en bois entre chaque ajout.  Verser ensuite la farine et le sel; bien mélanger jusqu'à ce la pâte se décolle du bord du saladier.
Verser dans le moule chemisé en réservant environ 100 ml de cette pâte.

Dans un autre bol, battre le cream cheese jusqu'à obtenir un mélange onctueux. Ajouter le sucre, la vanille et les oeufs.

Verser ce mélange sur la pâte à brownie. Bien le répartir sur toute la surface.
Reprendre ensuite le restant de pâte à brownie mis de côté en posant des petits tas sur la couche de cream cheese.
Ensuite avec un cure-dent, marbrer le brownie en évitant de mélanger les deux couches.

Enfourner environ une demi-heure (en fonction de votre four) ou lorsque les bords du brownie commencent à se colorer. Retirer du fur et laisser refroidir.
Là, on résisite à l'envie de le manger tout de suite et on le met 2 heures au réfrigérateur. Le brownie peut-être déguster au bout de ces deux heures...
Photo-009.jpg


Commenter cet article

christine 30/11/2007 11:35

super ton cheesecake marbré, tu as raison le philadelphia va poser problème ! Pour les macarons, lance toi, c'est délicieux (par contre un peu long !). A bientôt

Sabine 10/11/2007 23:17

Tout d'abord bon courage et bonne chance pour ton nouveau travail ! Ton cheesecake est splendide ! Et le Philadelphia, humm miam ! Mais c'est vrai que c'est très difficile à trouver en France, et quand on en trouve (Lafayette Gourmet, Grande épicerie de Paris, épicerie américaine Thanksgiving.. c'est trèèèès cher. Mais tout compte fait ce n'est pas si différent du kiri (si on a le courage de déballer suffisamment de carrés pour faire un gâteau) ou des fromages frais nature à la crème en barquette (franprix, lidl) très bon marché et qui marchent très bien pour ce type de recettes ! A bientôt !

Tsara Be 11/11/2007 14:41

Merci pour les encouragements et pour ton commentaire. Il est vrai que l'on peut remplacer le philadelphia par bon nombre de produit en France ( ce que je fais d'ailleurs souvent).. Néanmoins, il faut l'avoir eu en main au moins une fois ... Et un cheesecake apréparé avec du Philadelphia n'a vraiment rien à voir avec un cheesecake à la ricotta, au kiri et autres...