"Fish and chips" sans chips mais avec salade....

Publié le par Tsara Be

   S'il est une ville que j'aimerais visiter, c'est bien Londres... Rien que le nom me donne des frissons.  Je n' y ai jamais mis les pieds mais il y a comme cela des villes que l'on idéalise! Pour certains Paris c'est la  ville de l'amour, du romantisme, du chic à la française, pour d'autres aller à Venise serait le summum du summum, moi, mon truc c'est Londres.  Je ne sais pas pourquoi ou plutôt si...C'est un peu la faute à un film en fait, ou à deux voire même plusieurs!. C'est, en effet, depuis que j'ai vu "Coup de foudre à Notting  Hill" que visiter Londres m'est devenu un impératif voire une obsession .....Bon il y a eu aussi  les 2 Bridget Jones et "Love Actually" qui ont pesé dans la balance! Mais à l'époque, je n'étais que simple étudiante... A cela s'ajoute le fait que pour moi cette ville est synonyme de branchitude, de fête et puis, et puis...ben j'aimerais y aller un point c'est tout!
    Conséquence, en attendant les prochaines vacances, on retrousse ses manches et on fait comme si on y était...(vu le temps de ces derniers jours, ce ne sera pas compliqué!!!). Le fish and chips a une mauvaise presse auprès de pas mal de gens.. En fait auprès de tous les gens à qui j'ai dit que j'ai fait du fish and chips ce midi ( donc pas mal de monde quand même), incluant ceux qui n'ont jamais mis le spieds en Angleterre mais qui ont eu des échos sur la qualité de la cuisine anglaise... et bien à tous ceux-là, j'aimerais dire que ma soeur , qui garde un sacré souvenir de son séjour à Leeds et surtout des fameux fish and chips a tout terminé et elle s'est même reservie.... Bon, je vous l'accorde, ma soeur n'est pas exactement ce qu'on appelle un critique culinaire. Certes, mais si vous la connaissez comme moi je la connais, vous sauriez que le fait qu'elle se resserve et qu'elle finisse son assiette est un gage de la qualité du plat!

.
Pour 2 personnes

2
x 180g filet de poisson à chair blanche
de la roquette

Pour la sauce tartare:

1 gros cornichon
2 càs de câpres
1 càs de persil
le jus d'1 citron
1 échalote émincé
125 gr de mayonnaise ( maison de préférence)
sel, poivre

Pour la pâte à frire:

2 blancs d'oeuf
60 gr de farine
30 gr de maïzena
125 ml de bière

de la farine
De l'huile pour friture
de la vinaigrette
sel
du papier absorbant type S****in

Photo-017-copie-2.jpg

Préarer la sauce tartare:
Emincer en dés le cornichon.
Dans un bol mélanger le cornichon, le persil haché, les câpres, l'échalote coupée en dés,  le jus de citron et la mayonnaise.
Réserver.

Préparer la pâte à frire.
Battre les blancs en neige pas trop ferme.
Dans un autre la farine, la maïzena et la moitié de la bière. Mélanger au fouet en versantt le reste de bière. Mélanger jusqu'à obtenir un mélange homogène.
Ajouter délicatement les blancs en neige.

Chauffer l'huile de friture à 140°C.
Enrober le poisson de mélange farine+sel+ poivre avant de les plonger dans la pâte.
Les blanchir deux minutes dans l'huile à 140°C, le but étant de ne pas les colorer mais de les cuire au coeur. Eviter aussi de surcharger votre friteuse afin que les beignets ne collent entre eux. Au bout de deux minutes, les retirer de la friteuse et les laisser égoutter sur du papier absorbant. Augmenter la température de l'huile à 185°C. Remettre les beignets à frire. Laisser cuire jusqu'à leur coloration.

Servir avec la salde et la sauce tartare.


Commenter cet article