Ma quête des macarons débute...

Publié le par Tsara Be

    Avant toutes choses, et parce qu'il est de bon temps, je vous souhaite à tous un Joyeux Noël à tous. Avec le boulot et les préparatifs pour les fêtes je n'ai pas eu beaucoup de temps pour poster. Mais la première vague est passé, ne reste plus que la deuxième orgie de l'année!! Je ne vous parlerais pas de menu ni de plat de fêtes, ce que j'ai mangé hier et avant-hier m'ayant largement suffit pour l'année à venir...
Non, je vais vous parler comme l'annonce le titre de ce post, de ma quête du macaron. Quête? Non pas vraiment. Je m'explique! Depuis quelques les blogs culinaires que je visite fourmille de macarons en tout genre. Si au début, j'ai été réfractaire, ne voulant pas faire comme la masse, mes sentiments à ce sujet ont aujourd'hui totalement évolué..(il n'y a que les cons qui ne changent pas d'envie comme on dit). C'est ainsi qu'aujourd'hui, profitant du fait que j'ai fini le boulot plus tôt ( merci à la trêve des fêtes d'années qui réduit l'activité de pas mal d'entreprise), j'ai décidé d'aller faire un petit tour du côté de la "plus grande boîte à outil de Paris" pour reprendre les mots des publicitaires et me ravitailler en ustensiles de tout genre nécessaire à la fabrication des macarons, et qui me manquent cruellement. C'est ainsi que j'ai investi ( et/ou je vais investir) mes étrennes de Noël dans l'achat de deux livres sur les macarons (Macarons de Philippe Mérel et Macarons de Sébastien Serveau tiré de la collection Leçon de cuisine), une maryse et un fouet à main ( pas indispensable pour les macarons mais comme j'ai abîmé et perdu les miens, un achat de remplacement s'imposait), une poche à douille et ses douilles, une volette à gateau (car ma résolution pour 2008 c'est ne plus acheter les gâteaux d'anniversaire  chez le pâtissier et encore moins en grande surface, mais les faire moi-même...). Voila pour ce magasin. Pour ce qui est du reste, à savoir un thermomètre de cuisson, des plaques perforées, et du papier sulfurisé j'attends de voir ou je peux en trouver ( surtout les plaques à patisseries perforées..) et je les achèterais en ligne. Les livres cela va me servir ( surtout que l'un des deux détaille chaque étape avec photo à l'appui), mais bon les conseils de Mercotte et de ce site, ne seront pas de trop.  Une fois sortie de ce grand magasin parisien, mes pas -ou plutôt mon estomac, qui me réclamait alors, je ne sais pourquoi une crêpe- m'ont mené Boulevard Sébastopol ou je suis tombé sur un manga-café....Etant une grande fan, il ne m'a pas fallu plus pour m'abonner et du coup j'ai oublié mon envie de crêpe. Celle-ci m'aurait néanmoins coûté moins cher (15euros les 10h...). Certes, mais ramenés au nombre de manga lu, confortablement installée avec boisson à volonté et même onigiri à volonté pour 6 euros de l'heure -mais bon on évitera pour pas fausser les calculs...une autre fois peut-être! - cela fait tout de même une petite économie et des calories en moins. Et puis de toutes les façons, des crêpes, des gaufres, je peux en faire à la maison. Et en parlant de gaufres, voici celles avec lesqelles on s'est régalé hier au Brunch de Noël.

DES GAUFRES HALLOWEENESQUE ET SA SAUCE AU CARAMEL, NOISETTES

L'idée m'est venue alors que j'étais scotchée sur le blog Aux jaurdins des délices, ou plus précisément sur une recette de pancake aux patates douces.  Cette idée de faire des pancakes avec des patates douces m'a insuflé mon idée de gaufres à la citrouille. Pour la sauce caramel et noisettes, c'est en recherchant sur internet que j'ai pu constater que dans pas mal de recettes, on associait volontiers le caramel et la citrouille, j'ai donc décidé de ne pas déroger à la règle et bien m'en pris puisque ces gaufres étaient tout simplement à tomber!

Photo-040.jpg

Pour une douzaine de gaufres:
250 gr de farine
40 gr de sucre roux
350 ml de lait
30 ml de jus de citron ou 350 ml de lait robbot (buttermilk)
250 gr de purée de citrouille*
1 oeuf
30ml de lait
2 càc de levure
1 càc de bicarbonate de soude
1 càc de quatre épices
1 càc de canelle en poudre
1 pincée de gingembre en poudre
un pincée de sel

Pour la sauce au caramel
300 gr de sucre en morceau
200 ml de crème épaisse
170 gr de beurre
80 gr de noisettes torréfiées et concassées


*J'ai juste enveloppé mes tranches de citrouilles dans du papier alu et les ai enfournés 30 minutes à 180°C. Ainsi elles garderont leur saveur et ne se gorgeront pas d'eau, ce qui serait le cas si on les cuisait à la vapeur ou à l'eau....

Préparer tout d'abord la sauce au caramel en chauffant la crème à feu moyen. Ajouter ensuite le sucre. Cuirte sans cesser de mélanger jusqu'à la dissolution du sucre et à sa coloration brune. AJouter délicatement la crème ( le mélange va bouilloner). Laisser bouilloner environ 1 minutes puis baisser le feu.
Hors du feu ajouter les noisettes. Mélanger et réserver la sauce caramel.

Pour les gaufres, dans un saladier mélanger au fouet le lait et le jus de citron/ lait ribbot, la purée de citrouille, l'oeuf et l'huile.

Dans un autre saladier, mélanger tous les autres ingrédients. Les ajouter au élange précédent en évitant la formation de grumeaux.

Laisser reposer la pâte pendant au moins 1 heure à température ambiente.

Procéder à la cuisson de vos gaufres en prolongeant de 2 minutes environ, le temps de  cuisson traditionnel car votre pâte sera épaisse.

Manger accompagné de la sauce....

Commenter cet article

mickymath 01/01/2008 15:41

je te souhaite une très bonne année, qu'elle t'apporte joie, santé et bonheur!! biises micky

Tsara Be 02/01/2008 23:30

Merci