Des pâtes pour changer...ou une recette de pesto de plus sur internet.

Publié le par Tsara Be

    Tout à commencer un dimanche matin, au marché. Un passage entre les étals et une furieuse envie d'acheter des fines herbes..pourquoi faire? Rien de spécial, les fines herbes font partie de ces ingrédients que l'on a tendance à acheter, et  qui finissent par pourrir sur le rebord de votre fenêtre jusqu'au jour où vous en avez besoin pour une recette ...Mais alors point de persil, ni coriandre ou de ciboulette à mettre entre vos mains! Du coup, pour pallier à cet inconvénient, je n'oublie jamais d'en acheter chaque fois que je vais au marché.

    Cette fois-là donc, mon persil et mon basilic se mourraient comme d'habitude dans un verre...Il fallait que je fasse quelque chose! Persil + basilic? Pourquoi pas un pesto, d'autant que cela va faire des semaines qu'on a pas mangé des pâtes Mais oui! Quel éclair de génie. Aussitôt dit aussitôt fait!

Voici donc ma version du pesto:
Pour les quantités, j'ai fait au pif, la règle étant qu'il y aie plus de persil que de basilic ( la raison étant qu'il y avait moins à récupérer dans le bouquet de basilic que dans celui de persil. Mais au final, ce fût une trés bonne idée car le basilic a une saveur assez prononcé qui souvent s'"impose" sur les autres ingrédients...)
Ainsi donc il vous faudra:
  • 1 gousse d'ail
  • 3 filets d'anchois au sel ( les seuls qui me restaient) rinsés et égouttés
  • 1 càs de câpre
  • 1 zeste de citron d'une longueur de 3 cm environ
  • du persil
  • du basilic
  • 4 càs d'huile d'olive
Photo-081.jpg

   Mettre tous les ingrédients dans un robot et mouliner.

    Rien de plus facile. Mais un pesto tout seul pourquoi faire? Allez va pour les pâtes. Comme par ailleurs, il me restait des épinards et un peu de feta  dans le frigo, j'ai décidé de les incorporer aux pâtes.
    Pour les épinards, je les ai juste fait sauter à la poêle avec une toute petite lichette d'huile d'olive. Bien sûr, je les ai égouttés avant de les ajouter aux pâtes.

    Un petit truc, j'aime bien garder un peu de l'eau de cuisson des pâtes aprés les avoir égouttés, ce afin de les incorporer à la sauce. J'ai fait cela machinalement pendant des années et ce d'autant plus qu'à la place du sel, je mets le plus souvent du bouillon cube dans l'eau de cuisson. Dernièrement, j'ai lu que cela permettait à la sauce de s'épaissir à fortiori si vous utilisez des pâtes à base de blé dur. Pourquoi? Tout simplement parce qu'en cuisant les pâtes libèrent de l'amison et c'est cet amidon qui aidera la sauce à s'épaissir, ( un peu comme de la maïzena en somme!) une fois incorporé l'eau de cuisson...
Voilà c'était la petite astuce de jour. Maintenant place à la photo....

Photo-082.jpg


   

Publié dans nouilles et riz

Commenter cet article